Image flottante

La Fabuleuse histoire

du jardin des Volontaires

Un terrain en jachère...

C'est l'histoire d'une terrasse de 200 mètres carrés inutilisée depuis des années sur le toit du préau de l'école maternelle Volontaires mitoyenne avec le collège Georges Duhamel, à Paris dans le 15eme arrondissement. C'est une ancienne cour de récréation que l'évolution des normes de sécurité a vidé de ses élèves et de leurs jeux. Seul reste un toboggan désaffecté témoin de l'époque glorieuse.

Une idée qui germe de part et d'autre du mur...

haut de page

Depuis longtemps dans l'esprit de l'équipe de l'école maternelle cet espace doit retrouver une utilité, il doit rester un lieu d'éveil et d'éducation ! Marie-Pierre Giordano et Solenn Le Menn, enseignantes de moyenne section en feraient bien un jardin...

Malheureusement, les demandes d'utilisation de cette terrasse sont refusées...

Mais il se trouve que la terrasse surplombe aussi la cour de récréation du collège et Elise Rivallin, professeure de SVT, constatant qu'elle n'est pas utilisée, y verrait bien un terrain d'expérimentations botaniques. Très persuasive, elle communique sont enthousiasme à Stéphane Bardelli, son collègue de physique chimie qui, lui, rêve d'observations astronomiques et d'un fablab (atelier de fabrication d'objets programmés), d'un jardin connecté en somme.

Les astres s'alignent...

haut de page

Les deux professeurs du collège, voyant les jardins se démocratiser sur les toits parisiens et dans les écoles, décident de se mettre sérieusement en action pour concrétiser toutes ces idées. Après deux ans d'efforts, avec le soutien d'élus du 15ème arrondissement, notamment Catherine Bessis qui fera connaître le projet jusqu'au cabinet de la Maire de Paris, et des deux chefs d'établissement, Albert Zenou et Pascal Deu, les études de portance sont réalisées à l'été 2015 et le feu vert d'utilisation de la terrasse arrive trois mois plus tard.

2015-2016, la mise en place...

haut de page

Le jardin démarre petit à petit. Bertrand Vidal, professeur de technologie, amoureux de la nature et grand bricoleur, rejoint l'équipe.

Au collège, quatre ateliers pilotes sont mis en place pour que les élèves soient toujours au cœur de l'installation du jardin. Un atelier de fabrication de jardinières, un atelier jardinage, un atelier de découverte des oiseaux parisiens et un atelier de programmation et de robotique. Pendant ce temps, côté maternelle, les plus jeunes plantent, observent la germination, décorent des jardinières... Régulièrement, les élèves du collège viennent leur rendre visite pour leur parler oiseaux, jardinières ou plantations.

À la fin de l'année scolaire, le collège organise la première journée du développement durable durant laquelle les élèves du collège présentent aux élèves de l'école maternelle et à leurs camarades leurs travaux sous la forme d'expositions, de présentation d'expériences, de diaporamas, d'écoute de chants d'oiseaux...

Un arrosage automatique programmé est mis en place durant l'été.

Une histoire qui ne fait que commencer...

haut de page

Et c'est ainsi que le fabuleux jardin des Volontaires est né... Il continue de grandir et de se transformer, fort des idées, de l'énergie et de la bonne humeur des élèves petits ou grands et des enseignants.

Rentrée 2016 : Le collège en démarche de développement durable...

haut de page

En plus de la richesse du partage d'un jardin avec les élèves de maternelle et des échanges entre élèves et enseignants qui en résultent, le jardin devient la plaque tournante de la mobilisation du collège vers une démarche de développement durable.

Ce site, largement écrit par les élèves, vous permettra de suivre l'évolution du jardin et de cette démarche de développement durable.